La fonction SIRH est une fonction récente. En effet, le benchmark SIRH réalisé par le cabinet DANAE indique qu’elle existe en moyenne depuis 13 ans, ce qui correspond aux évolutions des progiciels vers les fonctions ressources humaines.

Le ratio des personnes dédiées à la fonction SIRH est en moyenne de 1 personne pour 1136 salariés.

Dans 84% des cas le SIRH est rattaché à la direction des ressources humaines. Néanmoins, les profils des personnes travaillant dans ce service restent diversifiés (53% RH et 45% SI). 

  Dans le livre "le SIRH, enjeux, projets et bonnes pratiques", le chapitre de Julie Tixier revient sur la notion de compétences SIRH dont voici un extrait :

"La notion de compétence SIRH se fonde sur des compétences en RH, des compétences en SI, le mélange des deux types de compétences qui permet d’en construire de nouvelles, ainsi que les compétences en gestion de projet. Au cours de cette construction, la place des différents types de compétences et les priorités du SIRH évoluent. Il s’agit en fait d’une combinaison de compétences qui s’ajustent différemment en fonction du moment du déploiement ou du développement du SIRH, du contexte de l’entreprise et de l’histoire du service.

 

 

La fonction SIRH est récente et hybride et de ce fait ne possède pas d’histoire corporatrice traditionnelle ni d’organisation ou de club métier hormis le Cercle SIRH, ou encore d’écoles de formations spécialisées qui pourraient structurer la fonction et définir un référentiel commun.

Pour une reconnaissance de la complexité de la fonction SIRH, les responsables ont intérêt à construire un référentiel commun et à organiser la fonction au niveau interorganisationnel. La difficulté tient à la fois à la complexité de la fonction SIRH (au carrefour des trois métiers) et à la dynamique de cette fonction qui évolue constamment."