Les tendances en matière de solutions RH/SIRH, ce que nous réserve l'année 2018 :

 fotolia 184293897

Les évolutions règlementaires de 2018 sont conséquentes, elles vont avoir un impact direct sur le SIRH, notamment le prélèvement à la source (PAS) et la loi sur la règlementation générale de protection des données (RGPD). Il faudra par contre attendre encore, suite à la mise en place de la DSN, avant la simplification opérationnelle des échanges avec les administrations (attestations pôle emploi, gestion des arrêts maladie), contrairement au principe de « dites-nous le une fois », qui devait voir son aboutissement complet en 2017. Notre association va lancer plusieurs commisssions sur ce thème de la simplications des relations avec les administrations

L’année 2018 sera aussi l’année de la dématérialisation des documents RH. 45% des entreprises ont déjà dématérialisé, et un tiers des entreprises ont un projet de dématérialisation. Fin 2018, 80% des entreprises auront franchi le cap de la dématérialisation. Le changement de la règlementation par défaut pour ceux qui ne s’expriment pas depuis Janvier 2017 a permis l’accélération de cette démarche de dématérialisation. Cette année nous avons une journée d'études consacrée uniquement à la dématérialisation .

Les start-ups ont commencé à équiper des grandes entreprises, sur des domaines comme les compétences, le travail en équipe, la qualité de vie au travail, la formation, le recrutement. L’année 2018 pourrait être l’année de la communication entre les start-ups et les fournisseurs de solution traditionnels, à l’image des entreprises du Lab-RH qui communiquent avec Talent Soft sous forme d’API. Ce mouvement devrait s’accélérer. c'est le thème d'un de nos ateliers à l'université de printemps du SIRH

D’autre part, les entreprises vont continuer à aller vers un équipement en suite RH, principalement et quasiment uniquement en Saas, que ce soit en France ou à l’international. Cette tendance a pour effet de diminuer les nombre d’applications dédiées et de réduire les interfaces, une des premières sources de difficultés des responsables SIRH.

Certaines grandes entreprises mettront à profit les nouvelles technologies d’intelligence artificielle notamment pour répondre aux collaborateurs sous forme de chatbot, mais elles resteront encore peu nombreuses en cette année 2018.

Le  Big Data au profit des RH restera surtout du domaine des solutions RH en Saas sur le recrutement et de gestion des profils de carrières.  

Enfin, L’analytics RH est actuellement beaucoup plus développé aux Etats-Unis qu’en France, il devrait se développer dans les années à venir quand les entreprises consacreront moins de temps à la gestion administrative des ressources humaines.

Share This